AMENAGEMENTDESIGN » Maison » Santé et bien-être : comment lutter contre l’excès humidité à...

supprimer-humidite-maison

Santé et bien-être : comment lutter contre l’excès humidité à la maison ?

PUBLIE LE 2 avril 2021 | dans Maison | Pas de commentaires

L’excès d’humidité à la maison est un problème qu’il faut prendre au sérieux, mais ce n’est pas une fatalité. Il existe en effet quelques astuces simples pour vous en débarrasser, et d’autres pour la prévenir afin de préserver l’intégrité de votre logement et protéger la santé des occupants, notamment les plus fragiles.

Des moisissures aux maladies respiratoires : les conséquences de l’humidité

Quelles sont les conséquences d’un excès d’humidité à la maison ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, elles dépassent largement la simple gêne esthétique liée à la formation des moisissures sur les murs et les plafonds du logement. L’excès d’humidité a certes des effets sur la maison, allant jusqu’à mettre sa structure en péril dans les cas extrêmes, mais elle aussi un impact (sérieux) sur la santé et le bien-être de ses occupants.

Il faut comprendre que les moisissures, champignons et bactéries qui accompagnent l’excès d’humidité mettent à mal votre santé, notamment en cas exposition prolongée. Les plus vulnérables, notamment les enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant d’allergies peuvent contracter des maladies respiratoires à cause d’un taux d’humidité trop élevé. Il ne faut pas oublier la propension à développer de nouvelles allergies, beaucoup plus élevée dans un environnement excessivement humide. Pour ne rien arranger, certaines études font état d’un impact d’une humidité trop élevé sur la santé cognitive des occupants du logement, les rendant d’humeur changeante.

Comment reconnaître un taux d’humidité élevé ?

Un taux d’humidité trop élevé à la maison peut se manifester de diverses manières, telles que la condensation inexpliquée observée sur les fenêtres, sans que vous n’ayez pris une douche trop chaude ou fait la cuisine. L’humidité apparaît également sous forme de tâches sur les murs et les plafonds, mais aussi d’auréoles, de bulles dans le papier peint, de peinture qui craque, etc. Elle peut aussi se manifester sur vos meubles en bois ou vos plinthes, qui se mettent à pourrir sans raison apparente. Et si vous remarquez des traces de moisissures sur vos murs ou sur vos meubles, c’est là le signe indéniable que l’humidité est trop élevée dans votre logement, et qu’il va falloir agir.

Il y a aussi un aspect olfactif à l’humidité. En effet, quand celle-ci est trop élevée, elle provoque une odeur typique de « renfermé », de moisi, qui imprègne les meubles, les rideaux, les canapés, les draps et même les vêtements. On peut également ressentir les effets d’un taux d’humidité trop élevé directement sur notre peau, celle-ci devenant moite.

Conseils et astuces pour chasser l’humidité de la maison

Nous vous le disions, l’humidité n’est pas une fatalité. Il existe en effet quelques règles simples à respecter pour vous en débarrasser ou, à minima, réduire l’ampleur du problème.

Aérer et ventiler régulièrement son logement

La ventilation est l’ennemie de l’humidité. Veillez à aérer, chaque jour, toutes les pièces de la maison pendant au moins 10 minutes. Cela permet de renouveler l’air en prévention, mais aussi de laisser s’échapper l’excès d’humidité de votre logement. Aussi, vous n’êtes pas sans savoir que l’humidité sévit surtout dans la cuisine et la salle de bain. Vous devrez donc accorder une attention toute particulière à ces pièces, mais ce n’est pas toujours facile de les aérer. La solution ? A la cuisine, utilisez toujours votre hotte lorsque vous cuisinez, et laissez-la allumée pendant quelques minutes après avoir éteint les fourneaux. Dans la salle de bain, le mieux est d’utiliser un absorbeur d’humidité, que vous pouvez d’ailleurs utiliser dans d’autres pièces de la maison.

Attention aux bouches d’aération obstruées

L’excès est mauvais en toute chose. On connait l’adage. Ce que l’on sait moins, c’est qu’il s’applique aussi à l’isolation. Pour éviter les déperditions thermiques, nos logements sont de plus en plus isolés, et c’est une très bonne chose. Cela dit, quand on en fait trop, on favorise l’humidité. La solution : les bouches d’aération. Il est très important de veiller à ce qu’elles soient dégagées et que rien ne les obstruent, en tout temps.

Halte aux remontées capillaires

Si vous remarquez des remontées capillaires au bas de vos murs, faites immédiatement appel à un professionnel. Ce problème doit être pris très au sérieux car il endommage les murs du logement.

Decouvrez des articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.