AMENAGEMENTDESIGN » Maison » Comment choisir une chaudière à haute performance énergétique ?

chaudière THPE

Comment choisir une chaudière à haute performance énergétique ?

PUBLIE LE 26 juin 2019 | dans Maison | Pas de commentaires

Si vous remplacez votre ancienne chaudière, assurez-vous de prendre en compte la puissance, le rendement et les contraintes de ventilation de votre chaudière. Lorsque l’hiver arrive, le moment est venu d’évaluer votre système de chauffage et de remplacer tout composant vieillissant ou défaillant.

La première chose à regarder est votre chaudière, la source de chauffage la plus courante. Les chaudières utilisent du gaz naturel, du fioul, ou du bois pour chauffer le plus souvent un réseau d’eau chaude, et qui la restituera dans votre maison au moyen de radiateurs ou de planchers chauffants.

Il existe plusieurs types de chaudières disponibles, comme des chaudières à haute performance énergétique conçues pour aider les propriétaires à maîtriser leurs coûts de chauffage et effectuer des économies d’énergie.

Si votre système de chauffage a plus de 10 ans, vous pourrez peut-être réaliser de belles économies en optant pour un modèle plus récent. Un calcul de rendement peut déterminer si votre chaudière actuelle est adaptée à votre maison. C’est une bonne première étape pour décider de le remplacer ou non.

Voici quelques critères à prendre en compte pour équiper sa maison d’une chaudière à haute performance énergétique :

Le rendement

Le rendement est un facteur clé lors de l’achat d’une nouvelle chaudière. Cet indice montre l’efficacité avec laquelle l’unité convertit le combustible en énergie de chauffage. Remplacer votre ancienne chaudière par une chaudière à haute performance énergétique peut sembler une tâche facile, cependant, ces unités nécessitent des conditions de fonctionnement différentes pour atteindre leur efficacité.

Toute chaudière avec un rendement de 85% ou plus est considérée comme une chaudière à haut rendement; nombre d’entre eux sont certifiés Energy Star, ce qui signifie qu’ils respectent les directives strictes en matière d’efficacité énergétique définies par l’Environmental Protection Agency.

Plus d’infos sur une chaudière THPE

À l’heure actuelle, la plupart des nouvelles installations au fioul par exemple, ont un rendement compris entre 80 et 90%, avec des équivalents gaz pouvant atteindre entre 89 et 98%. Les chaudières à condensation peuvent atteindre des valeurs nominales de plus de 95% lorsqu’elles sont utilisées avec une sonde extérieure tenant compte des températures extérieures.

Les chaudières électriques ont un rendement proche de 100% et ne produisent pas de gaz résiduaire ; elles peuvent constituer une bonne option dans les régions où les coûts d’électricité sont bas, et si votre logement ne dispose pas de réseau hydraulique pour alimenter un chauffage central.

La ventilation

Lorsque vous souhaitez une nouvelle chaudière, vous devez également choisir un système de ventilation qui fonctionnera dans votre maison. Les chaudières à évacuation par les conduits rejettent naturellement les gaz par une cheminée : on parle de cheminée ventouse lorsque cette dernière, double flux, permet à la fois une aspiration de l’air extérieur (pour alimenter la combustion) et de recracher les fumées. Ce type de cheminée ventouse est obligatoire pour installer une chaudière à condensation.

Si les chaudières utilisent un « tirage naturel », c’est-à-dire qu’elles utilisent l’air de l’intérieur pour alimenter la combustion, elles ne peuvent être installées que dans des pièces ouvertes, et non dans des placards ou des pièces étroites.

La puissance

Avant d’investir dans une nouvelle chaudière, il est important de prendre en compte quelques critères qui vous permettront de déterminer au mieux la puissance nécessaire.

La puissance d’une chaudière à gaz correspond à l’énergie que celle-ci est capable de fournir pour chauffer votre maison et produire de l’eau chaude. Cette donnée, exprimée en kilowatts (kW).

Pour déterminer sa puissance vous devez prendre en compte, la surface des pièces chauffées du logement, la performance énergétique de votre maison en matière d’isolation, votre zone d’habitation (région de montagne, région méditerranéenne, etc) et le nombre de personnes vivant dans le foyer.

Il n’est pas rare de constater que de nombreux logements possèdent des installations sur-dimensionnées, et donc inadaptées. En effet, au lieu d’avoir un régime de fonctionnement stable, la chaudière alternera trop souvent les coupures et allumages pour réguler sa puissance de chauffe, ce qui se traduira nécessairement par une usure prématurée de certaines pièces ainsi qu’une sur-consommation d’énergie.

Sachez qu’il existe de nombreuses aides pour vous aider à remplacer votre vieille chaudière par une chaudière THPE (CITE, prime Coup de Pouce, éco-PTZ, aides de l’ANAH, taux de TVA réduit à 5,5%…).

Decouvrez des articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.