AMENAGEMENTDESIGN » Jardin » 7 conseils pour créer un jardin écologique

eco-jardin

7 conseils pour créer un jardin écologique

PUBLIE LE 3 juin 2019 | dans Jardin | Pas de commentaires

Le printemps et l’été vous apportent la joie de pouvoir passer plus de temps dans votre jardin, de profiter du soleil pendant que vous plantez, taillez et rempotez.

Mais en plus de vous apporter un certain nombre d’avantages, votre jardin peut également contribuer utilement à l’environnement en permettant aux plantes et à la faune de s’épanouir.

Un éco-jardin présente de nombreux avantages pour l’environnement, et vous aurez le plaisir de savoir que vous contribuez à aider de nombreuses plantes et animaux qui ont besoin de l’éco-système.
Même si votre jardin est petit et que vous ne pouvez pas tout faire sur la liste qui va suivre, des choses comme le compostage et l’alimentation des oiseaux feront toujours une différence.

Découvrez sans plus attendre les sept meilleurs moyens de créer un véritable éco-jardin et un écosystème prospère présentant des avantages pour l’environnement.

1- Mettre en place un composteur.

composteur-jardin

Le compost est un déchet alimentaire ou une autre matière organique décomposée. Il ajoute des éléments nutritifs au sol et empêche les déchets organiques d’aller dans une décharge.
Le matériel pouvant être composté comprend du papier déchiqueté, des épluchures de fruits et légumes, des restes de pelouse, des feuilles mortes, du marc de café, des coquilles d’oeufs et des restes de repas.
N’ajoutez pas de viande ou de produits laitiers dans un compost.
Rassemblez suffisamment de matériau pour que le tas de compost génère sa propre chaleur à mesure que le matériau se décompose. Gardez le tas humide en ajoutant de l’eau et aérez-le en le retournant avec une fourche.
Vous pouvez également acheter un composteur disponible dans de nombreuses jardineries.
Plus d’infos sur rustica.fr

plus d’infos sur le site web Sauvaje

2- Mettre en place un récupérateur d’eau de pluie.

recuperateur-pluie-jardin

Arrosez votre jardin avec un tuyau goutte à goutte ou un tuyau de trempage. Ces appareils arrosent très efficacement car ils ciblent les racines des plantes.
Installez des barils ou d’autres récipients pour recueillir l’eau de pluie.
Utilisez l’eau de pluie capturée dans votre jardin pour arroser vos plantes ou votre pelouse.
Vous pouvez également installer des tuyaux de drainage pour amener l’eau des gouttières de votre maison dans votre jardin.
Réduisez la taille de votre pelouse car les pelouses ont besoin de beaucoup d’eau pour rester en bonne santé.
Faire un jardin de rocailles, il ajoutera de la beauté et préservera l’eau.
Les jardins rocailleux sont plus faciles à entretenir que les pelouses.
Plus d’infos sur mon jardin ma maison

3- Préservez les pollinisateurs

pollinisateurs-jardin

Les abeilles étant des pollinisateurs essentiels, encouragez ces insectes dans votre jardin en évitant l’utilisation de pesticides, en ayant de l’eau disponible dans le jardin et en ajoutant des plantes comme la lavande ou le chèvrefeuille.

A découvrir également -> Comment choisir votre salon de jardin ?

4- Nourrissez les oiseaux

mangeoire-oiseaux-jardin-eco

Aidez les oiseaux en leur fournissant de la nourriture dont ils ont grand besoin toute l’année. Vous pouvez acheter des aliments pour oiseaux, mais vous pouvez également utiliser du fromage râpé, du gras provenant de morceaux de viande non salés, de pommes de terre cuites et de graines de tournesol.

5- Ajoutez un point d’eau

bassin-jardin

Un bassin dans votre jardin est un atout majeur pour la faune qui attirera les grenouilles, canards et autres.

6- Plantez des légumes et des fleurs

legumes-fleurs

Vous pouvez maximiser votre espace de jardin en intercalant différentes cultures qui fonctionnent en même temps que leurs cycles de croissance.
Certaines combinaisons utiles comme l’oignon et le chou sont une bonne combinaison, le chou fournit de l’ombre aux oignons à mesure qu’ils grandissent.

7- Optez pour le compagnonnage

compagnonnage-jardin

Cette technique implique de cultiver différentes plantes les unes à côté des autres pour partager les avantages mutuels.
Cette pratique naturelle et facile implique de cultiver des plantes complémentaires afin qu’une plante en aide une autre ou ait une incidence sur la façon dont elle se développe, en veillant à ce qu’elles restent saines et fortes.
Par exemple, l’ail et la rose sont un bon accord car l’odeur puissante de l’ail agit pour repousser les insectes nuisibles qui essaient de manger les fleurs de la rose.

 

Decouvrez des articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.